printEnvoyer à un ami

Les dispensaires

Extrait du document :
1908-1933, 25 années de lutte antituberculeuse dans le Grand-Duché de Luxembourg


Les dispensaires créés et entretenus par la Ligue dans le Grand-Duché sont actuellement au nombre de 8, à savoir :

1. Le dispensaire antituberculeux de Luxembourg, situé avenue de l'Arsenal, N° 22. Téléphone N° 38-31.Il fut créé, en 1908 et dirigé jusqu'au 20 février 1918 par M. le Dr. Delahaye, Vice-Président du Conseil d'administration. Depuis cette date M. le Dr. François Knaff se trouve placé à la tête du dispensaire de Luxembourg.

    Dr. Flesch, ancien président de la Ligue

    Dr. Feltgen, ancien président de la Ligue


    2. Le dispensaire antituberculeux d'Ettelbruck, situé rue Adolphe, fut créé en 1910 et dirigé jusqu'au 28 mars 1929 par M. le Dr. Prosper Schumacher, médecin-directeur du sanatorium de Vianden. M. Schumacher ayant été appelé aux fonctions de membre du Conseil d'administration, fut remplacé comme médecin-directeur du dispensaire par M. le Dr. Joseph Meiers.

    3. Le dispensaire antituberculeux d'Esch-sur-Alzette, situé à l'hôpital Ste-Marie, fut créé en 1910 et dirigé par M. le Dr. J. P. Penning, jusqu'au mois d'octobre 1929, date à laquelle M. Penning, trop absorbé par sa clientèle, résilia ses fonctions. Il fut remplacé par M. le Dr. Philippe Bastian qui, malheureusement, fut enlevé à la direction du dispensaire en pleine activité, à la suite d'une longue et pénible maladie, le 11 juillet 1933. Pendant la maladie de M. le Dr. Bastian, le service médical était assuré par M. le Dr. Origer. Le successeur de M. le Dr. Bastian est M. le Dr. Colling.

    4. Le dispensaire antituberculeux de Dudelange, situé à l'hôpital de l'ARBED, fut créé en 1914 et dirigé d'abord par M. le Dr. Engling auquel succéda, jusqu'à la fin de l'année 1919, M. le Dr. Jean Faber. M. Faber s'établit dans la suite à Eich et fut remplacé par M. le Dr. Willy Bellwald, qui se trouve encore aujourd'hui à la tête de ce dispensaire. Depuis 1914 à 1932 le dépistage a été fait à Dudelange d'une façon remarquable et avec le plus grand dévouement par M. Hippolyte Thommes, Contrôleur de la Caisse de maladie de l'Arbed.

    5. Le dispensaire antituberculeux de Differdange, situé rue Winterthur N° 11, et créé en 1921, est dirigé depuis son ouverture jusqu'à ce jour par M. le Dr. Emile Ketter, médecin à Differdange.

    6. Le dispensaire antituberculeux de Grevenmacher, situé à l'hospice, fut créé en 1921 et dirigé depuis son ouverture jusqu'à ce jour par M. le Dr. J. Clees, médecin à Grevenmacher.

    7. Le dispensaire antituberculeux de Rédange-s.-Attert, situé à la clinique des Soeurs Franciscaines, fut créé en 1922 et dirigé depuis son ouverture jusqu'à ce jour par M. le Dr. E. Lamborelle, médecin et député à Rédange-s.-Attert.

    8. Le dispensaire antituberculeux de Wiltz, situé rue Wenenberg et créé en 1921, est dirigé depuis son ouverture jusqu'à ce jour par M. le Dr. Michel Bowé, médecin à Wiltz.

    Les consultations aux dispensaires sont gratuites pour tous les malades sans distinction de sexe, de nationalité ou de domicile.
    Elles ont lieu :

    • pour le dispensaire de Luxembourg, le vendredi, de 3 à 5 heures de relevée;
    • pour celui d'Ettelbruck, le vendredi de 10 heures à midi;
    • pour celui d'Esch, le mardi de 3 à 6 heures;
    • pour celui de Dudelange, le I. et le III. mercredi de chaque mois de 3 à 5 heures;
    • pour celui de Differdange, le jeudi de 10 heures à midi;
    • pour celui de Grevenmacher, le jeudi de 3 a 5 heures;
    • pour celui de Rédange, chaque 2e dimanche et les mercredis, jours de marché à Rédange, de 10 heures à midi;
    • pour celui de Wiltz, le jeudi de 10 heures à midi.

    Les dispensaires s'abstiennent de tout traitement et ont uniquement pour but d'examiner les malades qui se présentent, attirés par la propagande ou les infirmières, ou envoyés par leur médecin et, le cas échéant, de provoquer leur placement dans un sanatorium ou un autre établissement approprié à leur état de santé.
    Le Conseil d'administration est heureux de rendre un hommage reconnaissant au dévouement et à l'aptitude professionnelle de tous les médecins attachés aux dispensaires. Grâce à leurs soins inlassables et à leur spécialisation, l'importance des différents dispensaires est allée en augmentant d'année en année.