printEnvoyer à un ami

Détail

05.05.2015 Journée mondiale de l’asthme

31.05.2015 Journée Mondiale sans Tabac


Communiqué de Presse

La journée mondiale sans tabac du 31 mai met l’accent cette année sur la nécessité « d’éliminer le commerce illicite des produits du tabac ».

A l’échelle mondiale ce marché parallèle représente plus de 10% de la consommation de tabac et fait un grand tort à la lutte contre l’épidémie de tabagisme
Rappelons ici que l’inhalation des fumées du tabac est un problème majeur de santé publique. Le tabac est responsable tous les ans de 6 millions de décès anticipés dans le monde, par cancer, maladies respiratoires ou cardio-vasculaires. Et 600.000 de ces décès surviennent chez des non-fumeurs exposés aux fumées des autres (tabagisme passif). Les plus fragiles paient un lourd tribut. Ainsi, chiffre effarant, 28% des décès imputables au tabagisme passif surviennent chez des enfants (étude de 2004) mais non étonnant lorsque l’on sait que près de 40% des enfants sont exposés au tabagisme de leurs parents.
Ors les bas prix des produits de contrebande rendent les produits du tabac beaucoup plus accessibles et intéressent au plus haut point les plus démunis et les jeunes dont les ressources sont faibles. De plus les produits de contrebande qui contiennent souvent des substances indésirables sont encore plus dangereux que les produits manufacturés par l’industrie du tabac
Aussi les bienfaits de la  lutte contre le tabagisme sont lourdement mis à mal par ce phénomène de commerce illicite.

Les études montrent que le prix du tabac influe fortement sur la consommation. Ainsi une augmentation de 10% du prix des produits du tabac entraine une baisse de 4% de la consommation globale et taux encore plus élevé chez les jeunes.

 

Mais bien évidemment, la politique des prix forts attire la convoitise des réseaux mafieux, appâtés par la possibilité de gains substantiels, et encourage les trafics, la contrebande et le commerce illicite. Sur l’ensemble des pays de la communauté européenne ce problème entrainerait chaque année la perte de 10 milliards de recettes fiscales qui pourraient être consacrées à la prévention ou à l’aide au sevrage.
En outre les peines encourues pour le commerce illicite de tabac  sont trop faibles et pas assez dissuasives pour décourager les malfaiteurs.

La communauté internationale a adopté, dans la convention cadre de l’OMS, un protocole pour éliminer le commerce illicite. L’un des objectifs de cette journée mondiale est aussi de promouvoir la ratification de cet accord afin qu’il  soit appliqué le plus rapidement possible.

La prévention du tabagisme est champ d’action que la Ligue a investi depuis de nombreuses années. Elle adhère totalement à la politique de lutte contre le tabagisme menée par l’OMS (1) et souscrit totalement à cette campagne 2015 « éliminer le commerce illicite des produits du tabac.



 



21-23, rue Henri VII
L-1725 Luxembourg
e-mail : ligue@ligue.lu
www.ligue.lu