printEnvoyer à un ami

Un peu d'histoire (suite)

La Fondation de la Ligue


Toujours est-il qu'il faut attendre jusqu'en 1908 pour pouvoir débuter l'action coordonnée contre la tuberculose.

C'est à ce moment crucial de notre histoire que nous rencontrons la personnalité fascinante du fondateur de la Ligue Luxembourgeoise contre la tuberculose, le docteur Ernest Feltgen.

Né en 1867, fils du docteur Jean Feltgen, médecin et botaniste comme son père, il s'intéressait en plus de bonne heure aux problèmes d'hygiène sociale et scolaire. En 1904 il avait fondé la société d'hygiène sociale et scolaire, qui sous sa présidence a joué un rôle considérable dans l'évolution de l'éducation sanitaire. Mais constatant que le problème des grandes maladies sociales ne pouvait être résolu par la seule éducation, il fonda en 1908 avec quelques amis la Ligue luxembourgeoise contre la tuberculose.

Un appel vibrant fut lancé au commencement de l'année 1908 par la presse de tous les partis, appel qui portait les signatures suivantes:

  • André Duchscher, bourgmestre et industriel à Wecker,
  • Dr. Feltgen, directeur médical de l'établissement thermal et de l'Institut hydrothérapique de l'Etat à Mondorf-les-Bains,
  • Dr Flesch, vice-président du Collège médical à Rumelange,
  • Nic. Ludovicy, député et industriel à Larochette,
  • Dr Knaff, membre du collège médical à Grevenmacher,
  • Charles Mathieu, député à Wiltz; J.P. Pier, instituteur à Bonnevoie,
  • Dr Praum, directeur du laboratoire bactériologique de l'Etat à Luxembourg,
  • Emile Reuter, avocat-avoué à Luxembourg,
  • Georges Traus, architecte diplômé à Luxembourg,
  • Auguste Ulveling, Président de la Société pour la protection de l'enfance à Luxembourg, Président de la Chambre des Comptes,
  • Wurth-Weiler, Président de la Commission des hospices à Luxembourg.


L'assemblée générale constituante eut lieu le 5 avril 1908 à l'Hôtel de Ville de Luxembourg.

La séance fut ouverte par un discours de Monsieur Auguste Ulveling, membre du comité provisoire, qui fit l'historique du mouvement anti-tuberculeux et déclara que le mérite de la fondation de la Ligue revenait en première ligne au docteur Feltgen et à Monsieur le député Nicolas Ludovicy de Larochette. Monsieur Ulveling exposa ensuite le programme de la société, puis l'assemblée vota les statuts et procéda à la constitution du premier comité, placé sous la présidence du docteur Feltgen. L'article premier des statuts dit que la Ligue a pour but de combattre la tuberculose par tous les motifs curatifs et prophylactiques.

L'article 2 énumère les moyens d'action de l'association:

  • la création de dispensaires, de sanatoria et d'autres établissements antituberculeux,
  • la création d'œuvres de préservation de l'enfance,
  • l'attribution éventuelle de secours en vue de guérison et de prophylaxie,
  • l'organisation de cours, de conférences ou d'expositions pour vulgariser la connaissance de la tuberculose et des moyens propres à l'éviter ou à la combattre,
  • le dépistage et la surveillance des malades, avec leur assentiment, afin de prévenir toute contagion directe ou indirecte.